Litterature > Poesie / theatre > Raymond Devos : La raison du plus fou

Raymond Devos : La raison du plus fou de François Morel

François Morel rend ici hommage à Raymond Devos, au fil d'un abécédaire dont les entrées nous transportent vers l'imaginaire et l'absurde pour mieux évoquer le Clown et le Funambule...

D'autres sont venus lui rendre hommage : les frères Taloche, de Vincent Roca, Robert Hossein, Dany Boon, Guy Béart, Line Renaud, Juliette Gréco, Jean-Claude Dreyfus, Charles Aznavour, Fred Mella, Jean-Michel Boris, Yves Duteil, Daniel Pennac, André Gaillard, Gaspard Proust, Alain Decaux, Jacques Chancel, Jean Orizet...

Qui de mieux pour rendre hommage à Raymond Devos que François Morel ? Avec impertinence, absurdité et amour il nous livre le portrait du grand Raymond Devos... Un régal !
Benjamin

 

Informations :

 

Editeur : Le Cherche Midi L'avis d'Actualité littéraire
Genre : Poesie / theatre A propos de François Morel 
Année : 2012  
Acheter : fnac partager sur facebook, twittter et myspace
Acheter : amazon

Actu-litteraire : Raymond Devos : La raison du plus fou de François Morel Actu-litteraire : Raymond Devos : La raison du plus fou de François Morel Actu-litteraire : Raymond Devos : La raison du plus fou de François Morel

 

Le Mot de l'éditeur

 

« Raymond Devos, mesdames et messieurs, est un miracle qui est apparu, singulier, sur la scène du music-hall français. Il ne ressemblait à personne. Personne, plus jamais, ne lui ressemblera. C'est comme ça. Il faut se faire une raison. Même si on n'est pas obligé... de se faire une raison. Il est plus opportun en évoquant Devos de se faire une folie. Un grain de folie capable d'enrayer la mécanique bien huilée de la logique, de la réalité, du quotidien. Ceux qui l'ont vu s'en souviennent : Raymond Devos fut un phénomène rare. Comme les arcs-en-ciel de feu circulaire, comme les colonnes de lumière, comme les vents d'incendie, comme les nuages lenticulaires, il a surgi, miraculeux et mystérieux, derrière un rideau rouge qui s'ouvrait sur l'imaginaire. On n'avait jamais vu ça ! Et, devant cet homme en apesanteur, on avait le souffle coupé. »

François Morel

 

A propos de François Morel

 

Raymond Devos : La raison du plus fou de François Morel

François Morel rend ici hommage à Raymond Devos, au fil d'un abécédaire dont les entrées nous transportent vers l'imaginaire et l'absurde, dépassant les frontières, pour mieux évoquer le Clown et le Funambule...