Litterature > Beaux livres > Luis Mariano

Luis Mariano de Henry-Jean Servat

Publiée aux éditions Hors Collection, Luis Mariano : Les mélodies du bonheur est la dernière publication de Henry-Jean Servat.

Luis Mariano a vu le jour le 13 août 1914 à Irun, en Espagne. Jusqu'à son dernier jour, il a gardé la nationalité espagnole. Doté d'une voix sublime, d'un timbre exceptionnel de ténor, enrôlé dans une chorale basque, Mariano démarra dans l'opéra avant de devenir un chanteur de bel canto adulé des femmes qu'il rendait folle...

Henry-Jean Servat signe un ouvrage à l'occasion de l'anniversaire des 100 ans de la naissance de Luis Mariano. L'ouvrage est bien réalisé et bien documenté (nombreuses photos inédites ou rares) et nous permet de découvrir ou redécouvrir le maitre du bel canto.

Benjamin

 

Informations :

 

Editeur : Hors Collection L'avis d'Actualité littéraire
Genre : Beaux livres A propos de Henry-Jean Servat 
Année : 2014  
Acheter : fnac partager sur facebook, twittter et myspace
Acheter : amazon

Actu-litteraire : Luis Mariano de Henry-Jean Servat Actu-litteraire : Luis Mariano de Henry-Jean Servat Actu-litteraire : Luis Mariano de Henry-Jean Servat

 

Le Mot de l'éditeur

 

Mariano,
Nouveaux jours de gloire

Enfin, nous pouvons l'aimer, au su et au vu de la terre entière. Enfin, nous pouvons clamer qu'il a toujours eu le plus bel organe du monde. Enfin, nous pouvons déclarer que nous l'avons toujours su et toujours entendu comme telle, cette voix sublime qui transporte au choeur des anges, dans une vallée de miel et de roses.

Pendant des années, pendant des décennies, il a fallu du courage et du cran pour oser dire et même oser penser que Luis Mariano était un artiste d'exception qui nous enchantait au-delà du dicible. Et qui, accessoirement, avait tout de quelqu'un de bien. Pendant des lustres, dire qu'on adorait Mariano et ses roucoulades relevait de la témérité la plus folle et attirait à ses zélateurs et à ses zélatrices sarcasmes, quolibets et commisération. L'image de l'opérette et de ses chantres reste, en effet, aux yeux et aux oreilles de certains, détracteurs en diable, figée, tel un aspic en sa gelée, dans une esthétique désuète, démodée et dépassée. Ce qui, d'évidence, est mensonger. Et la légende de Mariano, depuis des lustres, s'en trouvait engluée sous des tonnes de poussière.

Mais, dorénavant, elle renaît, plus forte, plus folle, plus fiévreuse, plus fabuleuse. Totalement triomphante. À partir de l'année 2014, alléluia pour les tenants du genre et les fans du personnage : une gloire nouvelle et une renaissance éclairée leur font désormais cortège. Le centenaire de la naissance de Mariano et sa résurrection au firmament, dont ne doutaient certes pas ceux qui n'ont jamais cessé de le chérir, remettent le roi du bel canto dans l'éclat de la lumière, près d'un demi-siècle après son départ. Et, bonheur des bonheurs, il s'y montre toujours là, fidèle au poste, comme régénéré par notre adoration qui n'a point failli. Mariano resplendit et rayonne, pommadé, pimpant, printanier, primesautier, et il nous délivre le même message, toujours adapté à l'époque.

Dans un monde de grisaille et de tristesse, le beau Luis continue à nous chanter la joie et le rêve, la foi et l'extase, l'envie et la force de soulever les montagnes du Pays basque et les autres. Il nous enchante de tourbillons de couleurs et d'étoiles, il nous berce de féeries et de fièvres, il nous donne, en fait, et ce sans relâche, l'envie de nous envoler a sa suite, en quête éternelle d'un univers meilleur et d'éblouissements répétés.

Henry-Jean Servat

 

A propos de Henry-Jean Servat

 

Luis Mariano de Henry-Jean Servat

Henry-Jean Servat est journaliste et écrivain. Parmi ses nombreux ouvrages, il a notamment publié Bardot la légende, Romy la légende et Marilyn la légende. Il est également le conteur du grand spectacle Luis Mariano qui sera en tournée dans toute la France à partir de la fin 2013.