Litterature > Recits > Il était une fois le bagne colonial

Il était une fois le bagne colonial de Danielle Donet-Vincent

Danielle Donet-Vincent, docteur en histoire, ancien conservateur de maison d'écrivain, est spécialiste de l'histoire du bagne colonial. "Il était une fois le bagne colonial" est son premier ouvrage aux éditions Ibis Rouge.

Bien plus que l’histoire de bagne, déjà largement connue, c’est la vie d’un homme qui apparaît ici. Né en Algérie, fils d’un fonctionnaire civil de l’Administration pénitentiaire coloniale, Albert Ubaud est le héros de cet ouvrage...

Avec un énorme travail fourni sur les archives disponibles, Danielle Donet-Vincent nous livre l'histoire (peu transmise) des bagnes coloniaux par le prisme d'un fonctionnaire... Etonnant, bien réalisé et instructif !
Benjamin

 

Informations :

 

Editeur : Ibis rouge L'avis d'Actualité littéraire
Genre : Recits A propos de Danielle Donet-Vincent 
Année : 2013  
Acheter : fnac partager sur facebook, twittter et myspace
Acheter : amazon

Actu-litteraire : Il était une fois le bagne colonial de Danielle Donet-Vincent Actu-litteraire : Il était une fois le bagne colonial de Danielle Donet-Vincent Actu-litteraire : Il était une fois le bagne colonial de Danielle Donet-Vincent

 

Le Mot de l'éditeur

 

Bien plus que l'histoire du bagne, déjà largement connue, c'est la vie d'un homme qui apparaît ici. Albert Ubaud, né en Algérie, fils d'un fonctionnaire civil de l'administration pénitentiaire coloniale en poste à la Nouvelle-Calédonie, puis lui-même fonctionnaire civil de cette même administration en Guyane de 1926 à 1943, est le héros de cet ouvrage. Pendant sa vie d'"exilé volontaire", il note, photographie, dessine, peint tout ce qui le captive ou le surprend. Au coeur même des rouages de la puissante institution pénale, il donne à voir le décor et son envers, les condamnés inconnus ou célèbres, ses collègues et supérieurs, les notables et populations de la colonie, mais aussi les paysages, les voyages transatlantiques et les rencontres inattendues. Revenu en métropole au moment de sa retraite, il reprend la masse de ses observations, les organise et corrige jusqu'à la fin de sa vie. De ce long retour sur son passé, il nous reste les pages attachantes ou curieuses qui ont été reprises ici, montrant un Ubaud dont le coeur et l'esprit sont restés ancrés dans les terres lointaines où il a vécu. A partir des archives et oeuvres transmises par Ubaud, l'auteure s'est efforcée de replacer les situations et les faits dépeints dans leur contexte historique, tout en laissant la première place à la sensibilité et aux opinions d'Ubaud sur un monde colonial et pénal, désormais disparu.

 

A propos de Danielle Donet-Vincent

 

Il était une fois le bagne colonial de Danielle Donet-Vincent

Danielle Donet-Vincent, docteur en histoire, ancien conservateur de maison d’écrivain, est spécialiste de l’histoire du bagne colonial. Elle a fait partie du groupe de recherches sur les prisons de la République, dirigé par Michelle Perrot et Robert Badinter, à l’ehess. Elle a participé à de nombreux colloques et publié plusieurs ouvrages et articles sur l’histoire de la transportation et de la déportation. Elle a également travaillé sur les fêtes officielles de la IIIe République, et en particulier sur la place des femmes au cours de cette période, sujet sur lequel elle a publié plusieurs articles, dont un, véritablement pionnier, sur Lucie Dreyfus.