Litterature > Romans et nouvelles > Comment va la douleur ?

Comment va la douleur ? de Pascal Garnier

Pascal Garnier publie Comment va la douleur ? aux éditions Zulma.

Bernard, jeune crétin solaire,  pose sur le monde un doux regard. Simon, lui, est un tueur à gages au bout du rouleau. La rencontre a lieu sur un banc public...

A travers une histoire plutôt sombre, Pascal Garnier parvient à nous transporter dans un univers qui vacille entre poésie, humour, tendresse et émotion. Les personnages sont fabuleux. A lire absolument !

Benjamin

 

Informations :

 

Editeur : Zulma L'avis d'Actualité littéraire
Genre : Romans et nouvelles A propos de Pascal Garnier 
Année : 2015 Voir un extrait  
Acheter : fnac partager sur facebook, twittter et myspace
Acheter : amazon

Actu-litteraire : Comment va la douleur ? de Pascal Garnier Actu-litteraire : Comment va la douleur ? de Pascal Garnier Actu-litteraire : Comment va la douleur ? de Pascal Garnier

 

Extrait

 

C'est à peine audible, une vague rumeur montant du fond de la nuit mais suffisante pour faire voler son sommeil en éclats. Le ronflement de la mobylette croît inexorablement jusqu'à devenir en passant sous sa fenêtre aussi intolérable que la fraise du dentiste sur une dent cariée. Puis elle s'éloigne et disparaît comme elle était venue ne laissant derrière elle qu'une longue déchirure dans la ville endormie. Il n'a pas ouvert les yeux, pas esquissé un mouvement, tout juste une crispation au coin de la bouche pour manifester son agacement au passage de l'insecte mécanique. Allongé sur le dos, mains croisées sur le ventre, Simon a tout du gisant d'église. L'une après l'autre il soulève ses paupières, lourdes et rouillées, semblables au rideau de fer des vieilles boutiques. À tâtons il cherche ses lunettes sur la table de nuit. Il n'y voit guère mieux après les avoir chaussées. L'aube grise derrière les ondulations du voilage filigrane de motifs végétaux baigne la chambre d'une teinte uniforme. Chaque meuble, chaque objet semble dépourvu de volume, comme si on en avait tracé à la hâte les contours à même les murs. Couvre-lit, couverture, draps sont à dérangés. Il a dormi calmement, d'une traite. Si le moteur à deux temps n'était pas venu rompre le charme, sans doute dormirait-il encore. Sa pendulette de voyage à côté de la lampe de chevet indique six heures onze. Il avait programmé la sonnerie pour sept heures. Quelle importance ? À présent il est tout à fait réveillé. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

 

 

A propos de Pascal Garnier

 

Comment va la douleur ? de Pascal Garnier

On ne saurait dire pourquoi l'univers de Pascal Garnier nous est si proche. Pourquoi il nous envoûte avec des histoires simples, des personnages ordinaires et un peu écornés par la vie, des mots familiers et des silences qui le sont encore plus.