Litterature > Policier > Adieu Gloria

Adieu Gloria de Megan Abbott

Intronisée "reine du roman noir" après le succès de sa son roman : "Absente", Megan Abbott revient avec un roman noir dont l'histoire se déroule dans les années 50 : "Adieu Gloria".

Ici, une jeune personne ordinaire raconte comment, lasse de son petit job et d’avoir à s’occuper de son père, elle est repérée par la reine du Milieu, célèbre pour ses jambes et le sang froid avec lequel elle règle différentes opérations criminelles (jeu, alcool, courses) pour le compte de la Mafia. Gloria Denton « pygmalionne » la petite, essaie d’en faire sa digne héritière. Jusqu’au jour où la protégée tombe sous le charme d’un bon à rien, joueur flambeur et cynique...

La plongée dans les années 50's est fantastique tant au niveau des dialogues que des descriptions. Megan Abbott justifie encore une fois son statut de "reine du roman noir", avec ces deux femmes complices et rivales à la fois.
Benjamin

 

Informations :

 

Editeur : Le Masque L'avis d'Actualité littéraire
Genre : Policier A propos de Megan Abbott 
Année : 2011  
Acheter : fnac partager sur facebook, twittter et myspace
Acheter : amazon

Actu-litteraire : Adieu Gloria de Megan Abbott Actu-litteraire : Adieu Gloria de Megan Abbott Actu-litteraire : Adieu Gloria de Megan Abbott

 

Le Mot de l'éditeur

 

A partir de faits divers des années 50, Abbott met en scène, dans ce roman comme dans les suivants, des relations perverses entre femmes. Ici, une jeune personne ordinaire raconte comment, lasse de son petit job et d’avoir à s’occuper de son père, elle est repérée par la reine du Milieu, célèbre pour ses jambes et le sang froid avec lequel elle règle différentes opérations criminelles (jeu, alcool, courses) pour le compte de la Mafia. Gloria Denton « pygmalionne » la petite, essaie d’en faire sa digne héritière. Jusqu’au jour où la protégée tombe sous le charme d’un bon à rien, joueur flambeur et cynique. Et se laisse convaincre de trahir son mentor. L’engrenage est fatal et la fureur de Gloria, phénoménale. La gamine assiste au meurtre de son amant mais ne veut pas perdre tout ce qu’elle a acquis. Comment faire pour s’en sortir sans encombre ?
L’écriture de Megan Abbott est un tour de force : sèche et rythmée, elle se joue de l’argot de l’époque, dégage une ambiance, sexy et vénéneuse, de danger et de tension permanents. C’est noir comme du Willeford, opaque, étouffant et brillantissime.

 

A propos de Megan Abbott

 

Adieu Gloria de Megan Abbott

Née à Detroit, vivant à New York, diplômée de l’université du Michigan et docteur en littérature anglaise et américaine de l’université de New York. Auteur de nouvelles primées, d’un essai sur le roman noir et la suprématie du mâle blanc américain, elle est très introduite dans les milieux de littérature policière.